contact    
 

Dans certains pays tels que l'Indonésie, le Mexique, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Congo ou le Brésil, les forêts tropicales naturelles se réduisent d'année en année. Le rythme annuel de déforestation en forêt tropicale est depuis 1990 de 1'ordre de 10 à 15 millions d'hectares. Le développement durable prôné au Sommet de la Terre à Rio (1992) vise notamment à diminuer ce phénomène.

Les causes de la déforestation

La déforestation est tout d'abord due à la collecte de bois de bois comme source d'énergie. Dans les forêts tropicales, chacun des deux milliards d'individus consomment en moyenne un kilo de bois de chauffage par jour. La seconde grande cause de déforestation est l'expansion des populations à la recherche de nouvelles terres agricoles, en particulier le développement de grandes cultures ou d’élevages extensifs, comme au Brésil et les pratiques ancestrales sur brûlis, comme dans certains pays d'Afrique.

Les effets de la déforestation

La déforestation est responsable d'un cinquième des gaz à effet de serre dans le monde. Il ne s'agit donc pas uniquement d'un problème de sauvetage de la biodiversité en Indonésie, au Brésil ou dans le bassin du Congo, mais d'un véritable problème mondial. D'autant que la déforestation est alimentée par l'importation de bois tropical en provenance de pays concernés.

L'avenir des forêts

S'il est nécessaire d'être vigilant, force est de reconnaître que les mesures de gestion durable des forêts, de plus en plus prises en Afrique et en Amérique du sud, devraient être en mesure d'enrayer ce phénomène.

Les moteurs de la déforestation


 

b1
 
© Deforestation.be Design by Ossoba Studio